Previous
Derby County
Nottingham Forest
11:45 AM UTC
Game Details
Next

Allemagne: les hommes de l'ombre du sélectionneur Joachim Löw

Pour hisser l'équipe d'Allemagne en demi-finales de l'Euro-2008, le sélectionneur Joachim Löw s'est appuyé sur une véritable petite entreprise qui emploie 50 personnes, réunies autour d'un nom de code: "Bergtour 2008" ou comment apporter à l'Allemagne son quatrième titre européen.

- Hans-Dieter Flick et Andreas Köpke: Suspendu pour le quart de finale contre le Portugal (3-2), Löw, 48 ans, s'est reposé sur son adjoint et l'entraîneur des gardiens de but.

Flick, 43 ans, est un ancien joueur du Bayern Munich qui a dû mettre un terme à sa carrière en raison d'une blessure. Major de sa promotion d'entraîneur en 2003, il a dirigé Hoffenheim, alors en 3e division, avant de travailler avec Giovanni Trapattoni à Salzbourg (Autriche), puis Löw en juillet 2006.

Gardien de but des champions d'Europe 1996, Köpke, 46 ans, a rejoint l'équipe nationale en 2004, où il a eu à arbitrer le duel entre Oliver Kahn et Jens Lehmann avant le Mondial-2006, puis soutenir contre vents et marées Lehmann, remplaçant cette saison à Arsenal.

- Oliver Bierhoff: Dans cet encadrement de "quadras", à l'élégance très étudiée et ayant beaucoup voyagé, le buteur décisif de la finale de l'Euro-1996, 40 ans, est une sorte d'ambassadeur. C'est lui qui négocie les contrats de partenariat et qui entretient les contacts, longtemps délicats, avec les clubs.

Il a choisi le confortable hôtel d'Ascona, où l'équipe a élu domicile et y a fait aménager des salons et espaces pour que les joueurs se détendent et reçoivent en toute quiétude leur famille.

- Urs Siegenthaler: Ce Suisse de 62 ans, ancien joueur du FC Bâle et du Neuchâtel Xamax dans les années 1970, est "l'espion" de Joachim Löw.

Dès son entrée en fonction en 2005, Siegenthaler, ingénieur dans le civil, a mis en place une immense banque de données nourrie par des étudiants de l'école du sport de Cologne, chargés de trouver informations, statistiques et articles de presse sur les 30 meilleures équipes nationales.

Lorsqu'il n'est pas dans les stades du monde entier -il est allé jusqu'au Venezuela pour la Copa America 2007 pour préparer l'Euro-2008-, Siegenthaler décortique des vidéos et analyse des rencontres avec le logiciel de la société allemande MasterCoach, qui a détaché un technicien auprès de la Nationalmannschaft.

Avant chaque match, le "scout", comme il est surnommé dans le jargon très américain de l'équipe Löw, reçoit les joueurs par secteur pour leur montrer, vidéo à l'appui, les forces et faiblesses de leur adversaire direct, puis s'adresse à l'ensemble de l'équipe.

C'est lui qui est derrière le 4-5-1 qui a tant déstabilisé le Portugal de Cristiano Ronaldo.

- Mark Verstegen: Il est le patron d'Athlete Performance, une structure d'entraînement pour les joueurs des championnats américains de base-ball, football américain et basket-ball.

Il fait partie de l'encadrement allemand depuis 2004, à l'initiative encore de Klinsmann, qui l'a rencontré lorsqu'il conseillait le club américain du Los Angeles Galaxy.

Sous sa direction, les joueurs allemands ont gommé leur déficit physique, criant à son arrivée, puisqu'ils ne soutenaient pas la comparaison avec l'équipe des Etats-Unis... de football féminin.

Une condition physique parfaite est le socle indispensable au football offensif et dynamique prôné par Löw.

- Hans-Dieter Hermann: Ce psychologue du sport observe la vie du groupe et s'entretient avec les joueurs qui en font la demande. Il a notamment été très important pour Bastian Schweinsteiger, épuisé physiquement et moralement après le Mondial-2006.

Comments

Use a Facebook account to add a comment, subject to Facebook's Terms of Service and Privacy Policy. Your Facebook name, photo & other personal information you make public on Facebook will appear with your comment, and may be used on ESPN's media platforms. Learn more.