Previous
West Ham United
Liverpool
11:45 AM UTC
Game Details
Next

Sources: Barcelona face travel chaos for Eibar

Barcelona
Read

Fans star as insipid 'Indiaaaaa' revert to normal

India
Read
MexicoMexico
PanamaPanama
3
1
FT
Game Details
LiechtensteinLiechtenstein
ItalyItaly
0
5
FT
Game Details
SwitzerlandSwitzerland
Republic of IrelandRepublic of Ireland
2
0
FT
Game Details
SwedenSweden
SpainSpain
1
1
FT
Game Details
By ESPN Staff

Ligue 1 - Lyon-Marseille: Marseille créé l'exploit face à un OL sans défense

Marseille est sorti de la zone de relégation après s'être imposé sur le terrain de Lyon (2-1), dimanche au terme d'un match décalé de la 14e journée de Ligue 1 durant lequel le gardien de l'OM, Steve Mandanda, a été l'un grands des artisans de la victoire de son équipe.

L'Olympique lyonnais (31 pts) conserve la première place du classement avec trois points d'avance sur Nancy (28), alors que l'OM, qui n'avait plus gagné depuis le 21 octobre et son succès face à Lens (1-0), est désormais 17e du classement (14 pts) en passant devant Sochaux et Auxerre.

Les Marseillais, sans Djibril Cissé resté sur le banc, vainqueurs pour la deuxième fois de la saison à l'extérieur après avoir gagné à Caen (5e journée, 2-1), très décevants cette saison, sont pourtant capables de beaux exploits.

Ils l'avaient déjà prouvé en Ligue des champions à Liverpool (1-0) et encore cette fois-ci face à une équipe de l'OL dont l'assise défensive s'est montrée très faible, à l'image des hésitations de Cleber Anderson ou Nadir Belhadj, mais aussi de l'incapacité de l'entrejeu à récupérer convenablement le ballon.

Cette semaine, les champions de France ont concédé un total de quatre buts après les deux encaissés, mercredi en C1 contre Stuttgart (4-2).

Mandanda s'interpose

Ce sont pourtant les Lyonnais qui ont ouvert la marque par Juninho, qui reprenait de la tête un tir de Belhadj repoussé par Steve Mandanda (7), fêtant ainsi dignement son 200e match en L1.

Toutefois, l'OM a rapidement égalisé sur un penalty transformé par Mamadou Niang pour une faute commise sur lui-même par Sébastien Squillaci (10), avant de prendre l'avantage peu avant la pause, toujours par Niang qui profitait d'une erreur de Cleber Anderson avant de placer son tir entre les jambes de Rémy Vercoutre (43).

Handicapés par une récupération du ballon trop aléatoire, les Lyonnais ont ainsi éprouvé des difficultés dans l'animation offensive avec un jeu trop confus malgré quelques occasions de Fred, de la tête (21, 42) ou un coup-franc de Juninho repoussé par Mandanda (27).

En seconde période, l'OL a largement dominé sous l'impulsion de Sidney Govou (47, 53) et Karim Benzema (75, 86, 90+3), devant lesquels Mandanda s'interposait. Hatem Ben Arfa a aussi été dangereux (70, 76) mais leur manque de réussite prêtait ainsi le flanc aux contres marseillais dans une fin de partie aux allures de débandade pour l'OL.

Car l'OM est toujours resté dangereux par Samir Nasri, dont c'était le 100e match en L1, avec deux tirs au dessus (63, 64), ou encore Niang qui échouait devant Vercoutre bien sorti (69), puis dans les derniers instants (87, 90+1).