Previous
Krasnodar
VfL Wolfsburg
2
4
FT
Game Details
Standard Liege
Sevilla FC
0
0
FT
Game Details
Lille
Everton
0
0
FT
Game Details
PAOK Salonika
Fiorentina
0
1
FT
Game Details
Tottenham Hotspur
Asteras Tripoli
5
1
FT
Game Details
Internazionale
St Etienne
0
0
FT
Game Details
Villarreal
FC Zürich
4
1
FT
Game Details
Next

Bayern Munich move into top spot

Power Rankings about an hour ago
Read

50-50 Challenge: Real Madrid vs. Barcelona

El Clasico 34 minutes ago
Read

Cobos: Neymar stronger in 2014-15

Barcelona 3 hours ago
Read

Drogba 'not fully fit yet'

Chelsea 13 hours ago
Read

Valdes to rebuild fitness at United

Barclays Premier League 5 hours ago
Read
Oct 3, 2006

Equipe de France: Lyon, fournisseur de joueurs et de polémique

Lyon fournit huit joueurs sur vingt à l'équipe de France de football, mais aussi une belle source de polémique avec les critiques de son entraîneur Gérard Houllier, reprises de volée mardi par le sélectionneur des Bleus Raymond Domenech.

Vendredi, Houllier avait ouvert les hostilités en lançant: "huit joueurs lyonnais sont appelés (pour les deux prochains matches des Bleus en qualifications de l'Euro-2008 contre l'Ecosse et les Iles Féroé), de plus en plus d'entre eux sont utilisés cent jours par an par leur sélection, et on n'a pas une poignée de main, ni un coup de fil (du sélectionneur)."

"Il y a la loi, mais aussi la courtoisie, vitupérait encore le technicien de l'OL. Quand on y pense, c'est énorme. Un jour ça va péter."

L'explosion (médiatique) a eu lieu mardi à Clairefontaine. "Gérard est un vrai ami, a ainsi ironisé Domenech en conférence de presse. Il met un peu de piment pour faire bouger les choses. Lui (Gérard Houllier), il a été entraîneur de l'équipe de France pendant... 15 mois (sourire), il connaît bien la situation, il sait ce qu'il faut comme piment avant un rassemblement de l'équipe de France."

"Moi, je suis né à Lyon, tout le monde me connaît là-bas, il n'y pas de problème pour avoir des infos sur les joueurs, a renchéri le sélectionneur. Quand quelqu'un a un souci, il pourrait appeler, c'est dommage qu'il (Houllier) ne m'appelle pas pour créer des problèmes qui n'ont pas lieu d'être."

"Je n'ai rien à définir en ce qui concerne mes rapports avec Gérard Houllier, a encore détaillé Domenech. Ce que je vois sur le terrain me paraît suffisant. Ne me parlez pas de polémique, je ne me sens pas embarqué dans cette histoire."

Question polémique, le sélectionneur national a eu sa dose depuis qu'il est en poste. Il s'était ainsi livré encore récemment à un duel par presse interposée avec José Mourinho, entraîneur de Chelsea, qui lui avait reproché d'avoir retenu Claude Makelele contre le gré du joueur. Mourinho avait parlé "d'esclavagisme", Domenech répondant là encore par l'ironie en lançant qu'il avait "le fouet" pour faire avancer Makelele.

Les choses étaient tout juste rentrées dans l'ordre, avec Makelele déclarant dans l'Equipe samedi qu'il jouerait tous les matches de qualifications de l'Euro-2008 avant de tourner la page. Mais la guerre des petites phrases a repris.

Il y a quelques mois, Eric Abidal avait déjà été placé au centre d'un bras de fer entre les Bleus et Lyon. Abidal avait été victime d'une fracture en match amical avec l'équipe de France aux Antilles qui avait fait grincer les dents des dirigeants lyonnais (enclenchant d'ailleurs une procédure judiciaire pour obtenir compensation dans de telles circonstances).

Puis l'OL avait demandé à la Fédération française (FFF) de ne pas aligner Abidal en équipe nationale alors que le joueur avait repris la compétition après trois mois d'absence. Mais Domenech avait reconvoqué le joueur tout de suite, arguant qu'il n'avait "jamais subi de pressions de qui que ce soit pour choisir ou ne pas choisir un joueur."

A l'époque, le joueur avait conforté indirectement la position de Domenech, s'estimant ravi de son retour chez les Bleus.

A voir les mines réjouies de Jérémy Toulalan et Grégory Coupet, deux des huit lyonnais présentés devant la presse mardi, ravis d'être en stage à Clairefontaine, Domenech devrait encore avoir les joueurs de son côté dans cette nouvelle passe d'armes avec son plus gros fournisseur d'hommes en Bleu.